mbaebusiness

Picture c’est le sapin dans la goutte, le sapin pour la montagne, la goutte pour la mer.

C’est le symbole de nos passions, de notre philosophie” nous rapportent Vincent André, CEO de Picture et Antoine Schmidt, responsable digital.

Cette jeune marque de retail spécialisée dans la vente d’articles de sports de glisse à un atout majeur face à ses concurrents : ses valeurs ancrées autour du développement durable et d’un souci de préserver l’environnement.

Depuis 2008 Picture propose des produits de plus en plus techniques ayant pour point commun l’utilisation de textiles “propres”, c’est à dire en matériaux respectueux de l’environnement, biodégradables, que l’on peut recycler.

C’est dans le cadre de le processus de distribution uniquement en ligne, pure player, que Vincent et Antoine sont venus échanger avec nous lors d’une conférence le vendredi 19 mai à MBA ESG intitulée la transformation digitale.

Quand tout à commencé l’objectif était de trouver un moyen simple et peu coûteux de distribuer les produits, “c’est pourquoi la création d’un site vitrine et la mise en place d’une distribution par des revendeurs était le meilleur moyen de se lancer.

Pour se faire connaître et récolter des fonds c’est le bouche à oreille, les relations qui ont permis à la marque de décoller. Les 3 fondateurs ont très vite compris l’intérêt des réseaux sociaux et ont rapidement utilisé instagram pour partager les moments vécus par la “picture family”, collectifs de riders (Ndlr : Skieurs, snowboardeurs) parrainés par la marque.

Le ton chaleureux, simple et fun à séduit les amateurs de glisse et la communauté Picture s’est agrandie.

Aujourd’hui Picture à fait une belle empreinte dans son secteur et revient sur sa stratégie uniquement B2B ; le site e-commerce est prévu d’ici fin juin 2017.

Quelques extraits de la conférence :

  • Pourquoi revenir sur votre stratégie de distribution ?

Nous souhaitons faire évoluer les gammes et proposer des produits exclusifs, au plus proche des attentes de nos consommateurs.

Aujourd’hui si les distributeurs ne veulent pas d’un produit proposé par nos designers alors celui ci est voué à n’être jamais produit.

L’ouverture de notre site en e-commerce nous permettra de pallier à la frustration de nos designers, de proposer à nos clients plus de choix et des collections exclusives.

  • Cette décision n’a t elle pas été difficile à accepter pour vos distributeurs ?

(Rire) Cela n’a pas été une mince affaire ! Pour répondre au mieux à leurs demandes et leur blocages, nous avons décidé de mettre en place un stock unique B2B / B2C.

Si nos revendeurs veulent l’exclusivité sur certaines pièces il leur faudra acheter le stock.

Le cas échéant les produits restant seront disponibles sur le site.

De plus les prix affichés seront les prix de ventes que nous leur conseillons pour éviter toute concurrence déloyale.

  • Du B2B au B2C, quels sont vos objectifs pour cette prochaine étape ?

Dans un premier temps, conserver notre esprit cool de partage, et notre image fun et sensible aux problématiques environnementales. Nous souhaitons avant tout continuer de rider les meilleurs spots de la planète et pour cela nous devons conserver nos méthodes de fabrication, de distribution et toujours trouver des solutions pour être le plus respectueux de l’environnement.

Nous avons déjà une communauté qui nous suis, nous continuerons de les écouter pour répondre à leurs attentes et tenteront de conquérir ceux qui ont les mêmes valeurs que nous !

                                                                                                                                                Equipe rédaction MebEbusiness

 

Write a comment