Categories
Feedback
Commentaires fermés sur Deep Dive Growth / Operations avec Charles Kessous Vice-président exécutif des opérations mondiales chez John Paul

 

 

Deep Dive Into Operation est une conférence qui a eu lieu le mardi 18 décembre 2018.

Toute l’équipe du MBA E-Business s’est rendu à la Station F le plus grand campus de start-up au monde et qui est dédié aux nouveaux talents. Modéré par Olivier Bennaim, responsable des opérations chez Uber, nous allons découvrir comment Charles Kessous a pu développer une stratégie opérationnelle au fil des années.

L’évolution de la  stratégie opérationnelle

Au commencement, le plus gros challenge a été l’absorption du CRM le but était de délivrer le même message avec la même technologie partout dans le monde. Les 10 dernières années il y a eu un challenge d’hyper croissance. Il a fallu coordonner des opérations efficaces en en prenant en compte notamment au sein de certains pays d’Europe, Asie et Etats-Unis que ceux-ci n’ont pas la même langue, culture et surtout les mêmes technologies.

Les technologies

Insérer des nouvelles technologies a été la clé pour John Paul qui lui a permis d’être toujours efficient. La technologie vous permet d’avoir plus d’informations comme la Data qui est un indicateur indispensable dans la connaissance clients, permettant de colleter de nombreuses informations. Ainsi, grâce à la Data,  John Paul a pu instaurer la même idéologie, la même vision dans chaque pays ce qui a permis une réelle unification.

Que faut-il pour créer une société et être un bon manager ?

Selon Charles Kessous, il n’y a pas de profil type pour créer une société, mais il faut être capable de travailler avec une autre personne qui peut vous soutenir et prendre des décisions ensemble. Mais surtout, il faut se soutenir  soi-même et croire en vous. Pour être un bon manager, il faut avoir des compétences analytiques, il faut être très diplomate et plus l’équipe grandie, plus on doit être organisé. En 8 ans, Charles Kessous et le fondateur David Amsellem, ont réussi à transformer une petite start-up de moins de 10 personnes en un groupe mondial de près de 1 000 personnes en développant et en gérant la stratégie opérationnelle du groupe. En 2015 John Paul a fusionné avec son concurrent américain Les Concierges. L’année suivante, ce fut un réel tournant puisque le géant AccorHotels a acquis la conciergerie John Paul.

Aujourd’hui, John Paul est le leader mondial des services de conciergerie et des programmes de fidélisation haut de gamme.

Sophie ALCIN