Feedback
Commentaires fermés sur E-COMMERCE, NOUVEL EL DORADO PROFESSIONNEL ?

NOUVEL EL DORADO PROFESSIONNEL

A l’heure du tout numérique, nombreuses sont les personnes qui s’intéressent au commerce en ligne et s’orientent vers ce milieu pour atteindre leur idéal professionnel. Entre le désir de surfer sur la vague du digital et la « hype » grandissante autour de l’entreprenariat, il semblerait que le secteur ait de beaux jours devant lui.

Des outils intuitifs simplifiant le commerce en ligne.

L’époque du e-commerce réservé aux codeurs est désormais révolue. Depuis la fin des années 2000, des CMS, sites d’aide à la création de plateformes e-commerce, ont vu le jour et s’imposent aujourd’hui comme des références en la matière. Shopify, Magento, WordPress, et même le français Prestashop, tous proposent de créer en quelques heures seulement des contenus professionnels à moindre coût. Un système qui semble donc idéal sur le papier mais qui se heurte rapidement à certaines limites, puisqu’il faudra mettre la main à la poche si vous souhaitez intégrer à votre site des fonctionnalités qui sortent du cadre prédéfini par le CMS choisi.
A ces outils s’ajoute le phénomène du « drop shipping », un système simple permettant de supprimer la difficulté logistique que peut représenter la gestion des stocks. Grâce au drop shipping, plus besoin d’espaces de stockage. Il vous suffit de commander le produit souhaité à votre fournisseur une fois la commande client passée, gagnant ainsi du temps et de l’argent.

Si ces éléments rendent plus facile la mise en place d’un site internet, c’est bien souvent la liberté qu’offre le secteur du e-Commerce qui attire.

Le e-commerce et la liberté au travail.

Nombreuses sont les histoires d’entrepreneurs quittant l’école prématurément et réussissant dans la vie professionnelle grâce au e-commerce. Si ces belles histoires constituent une source d’inspiration évidente pour les plus jeunes en recherche d’idéal professionnel, c’est car que le eBusiness offre une liberté qu’on peut difficilement retrouver ailleurs. Une liberté dans le cadre de travail. Le e-commerce apparaît
aux yeux des étudiants comme la promesse de la fin du travail aliénant. Fini les heures fixes, le patron peu arrangeant et Nadège de la compta dont la joie de vivre semble avoir définitivement quitté son corps. Le bureau se trouve désormais là où la connexion wifi se trouve. A l’heure où les média nous parlent quotidiennement de burn-out et de surmenage, le e-commerce offre ainsi la possibilité d’entreprendre sans contrainte de temps et de lieu. Une forme de travail qui paraît correspondre parfaitement aux modes de fonctionnement de la nouvelle génération qui privilégie les voyages et le déplacement plutôt que la sédentarité.

Inspirée par nos influenceurs nationaux, c’est cette nouvelle génération, née avec un téléphone dans la main, qui promet de développer rapidement des automatismes en la matière et d’être source de propositions intéressantes.