Categories
Feedback
Commentaires fermés sur Les 5 secrets pour créer un StoryBrand pour votre marque.

Board storytelling sur le compte Pinterest Mba Ebusiness

 

On va vous parler sur les 5 secrets que seulement les grandes marques utilisent pour fidéliser leurs clientèles. Le principe de StoryBrand sert à clarifier le message de votre marque.

Certains mots poussent les gens à vouloir acheter certaines choses. Mais chaque jour, des chefs d’entreprise et des entrepreneurs perdent de l’argent car ils n’expriment pas clairement. Les clients sont noyés de messages qu’ils n’écoutent presque jamais.

Dans cet ouvrage, vous apprendrez les 5 phases que l’entreprise doit passer pour créer un bon storytelling :

 

Vos clients sont les héros de votre histoire, et vous devez vous concentrer sur un seul désir.

Pour créer le message parfait, les meilleurs éléments à prendre en compte sont les besoins de survie de vos clients. Comment votre produit ou service les aidera-t-il à survivre ?

 

Les histoires les plus mémorables ont un héros. Dans Star Wars, il y a Luke Skywalker. Mais le héros de l’histoire de votre marque n’est pas vous, c’est le client.

 

Le premier module du SB7 Framework est le personnage. Et tout comme le client a toujours raison, le client est aussi toujours le personnage. Votre histoire doit se concentrer uniquement sur les besoins et les souhaits de vos clients. Ainsi, lorsque vos clients veulent quelque chose dans la vie réelle, votre histoire, et donc votre produit, leur viendra rapidement à l’esprit.

 

Concentrez-vous sur les problèmes internes, pour l’impliquer davantage.     

 

Il est amusant de constater qu’en mentionnant les problèmes de vos clients, vous les inciterez à faire ce que vous leur proposez. Les gens aiment se sentir compris. Vous communiquez également la compréhension, lorsque vous êtes conscient des problèmes des clients.

 

Rappelez-vous que les produits externes se vendent beaucoup mieux lorsqu’ils sont associés à des solutions à des problèmes internes.

 

Guidez vos clients en étant à la fois empathique et autoritaire.

 

Dans l’histoire de votre marque, votre entreprise est le guide, cette personne sage et solidaire qui aide le client à surmonter les problèmes de la vie.

 

Pour vous présenter de manière efficace et convaincante en tant que guide, vous devrez faire preuve de deux choses : l’empathie et l’autorité.

 

L’empathie :

est absolument cruciale. Non seulement elle montre que vous comprenez la douleur et la frustration de votre client, mais elle jette également les bases d’une relation de confiance.

 

L’autorité :

est tout aussi importante. Pour établir l’autorité, vous n’avez pas besoin d’être autoritaire. Il suffit de faire preuve d’une compétence constante.

 

Pour garantir les achats des clients, établissez un plan de processus ou un plan d’accord.

 

S’engager à acheter est risqué, et vous devez donc faciliter le processus en établissant un plan.

 

La première méthode – montrer à vos clients ce qu’il faut faire – s’appelle un plan de processus. Elle montre aux clients comment acheter votre produit ou comment l’utiliser, ce qui réduit le risque de confusion chez le client et augmente les chances de le fidéliser.

 

La deuxième méthode, appelée plan d’accord, consiste à proposer aux clients un accord qui élimine leur crainte d’acheter votre produit.

 

Par exemple, CarMax, un concessionnaire de voitures d’occasion, a dû trouver un moyen de gérer les clients qui craignaient de marchander avec un vendeur têtu. Il a donc fait deux promesses : toutes les transactions seront exemptes de marchandage et aucun acheteur ne partira avec un véhicule qui ne répond pas à ses besoins et à ses normes.

 

 

 

Encourager les clients à effectuer un achat en les incitant à agir directement ou de manière transitoire.

Félicitations ! Votre histoire est presque terminée. Cependant, il reste encore un peu de travail à faire avant que vous puissiez vous détendre et regarder les clients affluer.

 

Une méthode qui a fait ses preuves consiste à lancer un appel direct à l’action. Les appels directs à l’action incitent les clients, de manière claire et audacieuse, à effectuer un achat.

 

Vous avez sans doute déjà vu ces boutons qui disent des choses comme “Get It Now” ou “Register” ou “Purchase now”. Presque tous les sites web qui vendent quelque chose en ont un, et c’est parce qu’ils sont très efficaces…

 

Une autre méthode consiste en un appel à l’action transitoire.

 

Contrairement à l’appel à l’action direct, qui encourage les clients à passer une commande, l’appel à l’action transitoire vise à maintenir une relation amicale avec les clients au cas où ils décideraient de ne pas effectuer un achat. Il s’agit de faire en sorte que, la prochaine fois qu’ils rencontrent le problème que votre produit résout, ils pensent à vous et non à la concurrence.

 

Pour ce faire, on offre généralement quelque chose de mémorable mais de gratuit – par exemple, une invitation à assister à une série de webinaires ou, si vous êtes un concepteur de sites web, un lien pour télécharger un PDF qui décrit les bases de la conception de sites web.

 

 

Le message clé de cet article :

 

Il existe un moyen de rentabiliser vos efforts de marketing. En utilisant les cinq parties de StoryBrand qu’on a cité, vous serez en mesure de créer et de communiquer un message de marque clair qui répondra aux besoins des clients potentiels. Pour ce faire, vous devez intégrer les éléments clés : le personnage, le problème, le guide, le plan, les appels à l’action.

 

 

Source: Donald Miller (Building a story Brand)