Feedback
Image article e santé

Merci à Emilie RINGWALD et Tri-Tue NGUYEN pour la rédaction de cet article. 

L’organisation, les relations médecins-patients, la télémedicine… Tout bouge dans le secteur de la santé. Grâce à ces changements, de nouveaux métiers apparaissent.
Focus sur les nouveaux possibilités de carrière !

 

Favoriser l’évolution des systèmes d’information (SI)

Lancé en novembre 2011 par la DGOS (Direction Générale de l’Offre de Soins), le programme hôpital Logo Hôpital Numériquenumérique tend à rendre les systèmes d’information (SI) plus performants en termes de qualité et de sécurité des soins.

Cette démarche souligne la nécessité, pour le secteur de la santé, d’entamer des changements en profondeur.

La stratégie de ce programme permettra :

QUOI ?

* d’accompagner les établissements de santé dans leur transformation

COMMENT ?

* Par les technologies de l’information et de la communication ;

* En définissant un plan de développement et des objectifs sur 6 ans ;

* En y associant tous les acteurs.

Nouveaux besoins, nouveaux métiers

Un certain nombre de nouveaux métiers est en train d’émerger, et tous ne nécessitent pas une formation dans la santé. Un des avantages du digital, c’est qu’avec la numérisation de la plupart des secteurs, nous pouvons aujourd’hui travailler n’importe où.

Par exemple, du fait de la numérisation du secteur de la santé, de nombreux hopitaux s’équipent de logiciels de gestion et ont donc besoin de chefs de projets.

Par ailleurs, il est autorisé en France depuis 2013 de vendre des produits de parapharmacie et des médicaments sans ordonnance sur Internet. De nombreux sites de vente en ligne voient donc le jour, et avec eux des postes de chef de projet e-commerce, des postes de Webmaster …

Outre la digitalisation des actes médicaux en eux-même, le secteur de la santé tend à se numériser également par d’autres aspects. Un des challenges du CHU de Nantes, par exemple, est l’automatisation des métiers “de base”, selon Marie-Renée Padellec, Directrice des soins : le nettoyage, le transport des outils entre les différentes salles d’opération…

Le fait d’automatiser ces actions les rend beaucoup plus rapides, précises et constantes. Ils travaillent également à la digitalisation du parcours clients, notamment via des écrans pour les guider et les rendre plus autonomes. Cela sous-entend d’ouvrir des postes d’acheteurs spécialisés dans le digital et les objets connectés.

La santé sur les médias sociaux

L’hôpital s’ouvre avec une présence accrue sur les principaux réseaux sociaux que sont Facebook, Twitter ou Youtube.

Une étude publiée en janvier 2013 par LauMa Communication montre que  21% des établissements hospitaliers (CHU, CHR,…) sont aujourd’hui présents sur les réseaux sociaux.

Les patients deviennent acteurs de leur santé et sont de plus en plus nombreux à se tourner vers ces canaux d’échanges pour s’informer et échanger.

La communication s’effectue entre professionnels et patients mais désormais aussi de patient à patient.

Enraciner l’hôpital auprès de ses patients, donner de la visibilité aux actions menées, promouvoir ses services ou relayer les campagnes de santé publique sont les principaux objectifs à cette présence accrue, et nécessite donc l’embauche de community managers aguérris !

Un suivi plus efficace ! (avec le big data)

Autre impact de cette numérisation : la numérisation des données médicales.

Renforcé par le phénomène “Big Data”, cette démarche a l’avantage de proposer une consultable d’un dossier médical à tout moment et depuis n’importe quel support, ordinateur, tablette, smartphone.

Cependant, les moyens, techniques et humains, nécessaires à mettre en oeuvre un tel changement, sont relativement importants et demandent des compétences nouvelles dans la compréhension de la donnée et son utilisation. Une nouvelle occasion de parler du métier de Data Scientist par exemple, présenté comme étant le plus recherché cette année !

De plus, la santé, étant un secteur particulièrement sensible à la protection des données, la question de la déontologie face à ce dossier numérique unique affiche encore des réticences à son développement. 

Avec les renouveaux de ce secteur, qui ne font que commencer, ce sont donc de nombreuses opportunités qui s’ouvrent au niveau des emplois du numérique.

Les experts du digital que nous sommes ont donc une porte d’entrée dans le monde de la santé !

 

Write a comment